ICRA: nouvelles tentations
j'ai moins de 18 ans
 
 
 
 

 

 

 
 

 

 

 
 

 

 

 
 

 

 

 
 

 

 

 
SEXUALITÉ / PRATIQUES

Clitoris : la difficile caresse 

 
caresse clitoris

Tentons d’expliquer cet exercice ardu que constitue pour un homme l’acte de branler une femme, en commençant par rassurer ceux qui ne se sentent pas à la hauteur de la tâche : toutes les femmes vous le diront, ce n’est pas simple. En effet, si l’on considère la petite taille du gland, souvent protégé par un capuchon, et son extrême sensibilité, le clitoris est un « instrument de plaisir » délicat à manier.caresse du clitoris et péliminaires
Le clitoris instrument de plaisir
Première question : pourquoi est-il plus aisé, en définitive, d’exécuter un cunnilinctus qu’une branlette clitoridienne ? Parce que la langue est plus douce, Clitoris gros plan toujours humectée, et que son appui est plus large et sa caresse plus ample. Le doigt est sec, petit, et dur. Deuxième question : faut-il donc absolument insister pour parvenir à un résultat aléatoire ? La réponse appartient à la femme d’abord, et au couple. Certains jeux demandent une caresse clitoridienne – ne serait-ce que si l’on veut s’embrasser à pleine bouche et faire jouir en même temps une femme clitoridienne. Troisième question : comment donc y parvenir ? Le premier conseil est de se laisser guider par la femme. Pour cela, l’observation de près est nécessaire. Il faudra donc que l’homme se place dans la position d’un gynécologue et regarde attentivement la femme opérer la caresse sur elle-même. Elle peut commenter, et même mieux, prendre le doigt de son partenaire pour lui indiquer l’endroit idéal. Il est même bon que la femme aille jusqu’à la jouissance, afin que l’homme évalue le mouvement et le rythme jusqu’à l'apogée.
branlette féminine
masturbation féminine sous le regard de son partenaire
Après cette observation attentive, l’homme peut se lancer, sachant qu’il lui faudra sans doute être guidée de la voix par la femme.
clitoris en érection
caresse du clitoris avec le médius D’une manière générale, on peut soit utiliser le médius, ou l’index (un clitoris très développé pourra être pris entre le pouce et l’index, par exemple). Il faut placer le doigt sur le capuchon, et découvrir le gland, au cas où ce ne serait pas déjà fait. Ce dernier point connaît des exceptions : chez certaines femmes le clitoris est trop sensible pour être caressé directement. Dans ce cas, une caresse sur le capuchon est aussi efficace. Si cette masturbation est effectuée comme premier préliminaire, « à froid » pourrait-on dire, le risque est de caresser un clitoris insuffisamment lubrifié. N’hésitez donc pas à utiliser les sécrétions vaginales, ou votre propre salive (voire un lubrifiant , à base d’eau). Pas de doigt sec ! Les mouvements peuvent être verticaux (haut en bas ou bas en haut), latéraux, ou circulaires, ces derniers pouvant être conseillés pour éviter une certaine irritation. Le début doit être lent, et peu appuyé. Sachez que l’intérêt des premières caresses est de mettre la femme dans un état d’excitation telle que soit vous l’emmènerez jusqu’à la jouissance, soit vers d’autres jeux. Donc, patience. La suite peut être plus rapide, et plus appuyée. Vous avez un doute sur l’effet produit ? Regardez le visage de la femme, et même demandez-lui si elle aime. Sachez que certaines femmes vont à l’orgasme d’un seul trait, mais que d’autres aiment effectuer quelques pauses. Là encore, il est indispensable de connaître les habitudes ou les désirs de la partenaire. Enfin, sachez qu’une masturbation clitoridienne emploie une des deux mains de l’homme, mais que celle restée libre peut soit caresser la vulve, soit le Mont de Vénus, soit la poitrine. En cas de sensibilité exacerbée du clitoris, certaines femmes aiment ces caresses sur d’autres zones de leur corps, qui diffusent l’excitation. Conclusion : la masturbation clitoridienne demande une entente dans le couple (fût-il d’un soir), qui passe par l’œil, la parole et l’écoute. Avant le doigt.
caresse du clitoris et de la vulve
Photos © nouvelles tentations
© nouvellestentations.com

Articles connexes :
Rubrique Bien-Être / Santé : le clitoris
Dossier : Masturbation féminine
<<
 
 
 
De la part de :

E-mail de votre ami(e) :

 
<<
 
AUTRES ARTICLES DE LA RUBRIQUE
 
<<
 
 
Rejoignez-nous sur Twitter
Sélection images et photos sur Tumblr
 
 

Plaisirs sensuels & Plaisirs du sexe
Des vidéos made by Nouvelles Tentations

Cravche et slapper Plaisir solitaire au féminin Le Feeldoe
Le Share Les boules de geishas - 2 Jeux de gode et fellation
Le massage des fesses et du périnée L_olibos - the wood touch Branlette en duo
 
 
 
 
 
Rosebuds - Bijoux intimes - plug anal

  Les nouvelles érotiques de Nouvelles tentations :

  La flagellation de Forchevreuse - un inédit de Marcel Proust !
  Les guignols bandent - un texte inédit de Louis Ferdinand Céline !
  L'Affaire de la Grande Malade - une enquête inédite de Sherlock Homes !
 
  Les dossiers de Nouvelles Tentations :

  Domination - Soumission
Domination et soumission dans les jeux érotiques

Psychologie de la domination - soumission

lieux et objets de la domination

  Masturbations féminine & masculine
Masturbation féminine

Masturbation masculine - Art et manières

   Lingerie, sextoys et bijoux intimes :

plug anal Tantus silicone - NEOPLAISIR
 
 
 Art érotique à Paris :

Concorde Art Gallery - Galerie Erotique Paris



  Érotisme, sexualité et pornographie :

Découvrez notre sélection de sites adultes et coquins pour du sexe gratuit


Sexyloo sexe gratuit amateur


Sexe Gratuit



 

mentions légales | contact | plan du site | amis | partenaires