BIEN-ÊTRE / SANTÉ

Le vagin

 
vagin_p_1.jpg vagin_p_1.jpg

Un fourreau doux et tiède


Sachant que vagin vient du latin vagina (fourreau), on a forcément envie d'en apprendre un peu plus sur ce "passage" dont le nom évoque douceur et confort.   Mais, comme la majeure partie de l'appareil génital féminin, il est interne.  Difficile, par simple observation, de savoir à quoi il ressemble au-delà de la vulve. On peut y promener un doigt ou plus… "Fourreau", une flopée d'images symboliques traverse l'esprit…  la perception reste cependant sommaire. Une visite guidée s'impose :
 

Délimitations et localisation

Le vagin s'ouvre au niveau de la vulve –il est en séparé par l'hymen-, et s'étend du vestibule (invitation à pénétrer ?) au col de l'utérus. D'une longueur moyenne de 8 cm –celle-ci pouvant varier de 4 à 14 cm-, chez la femme adulte, il est très extensible. Il est placé entre la vessie et l'urètre en avant et le rectum en arrière. Cette localisation explique en partie la propension de certaines à des cystites post-coïtales. Plus affriolant : d'autres témoignent de sensations accrues lors de la pénétration quand la vessie est  un peu remplie.  Le vagin est plus étroit vers la vulve et s'élargit vers le fond.

Photo © Jacques Bergaud 
Article © nouvellestentations.com

Une cavité virtuelle


Aspect

Le vagin n'est pas un tube ouvert. Hors rapports sexuels, ses parois sont accolées. Il est recouvert d'une muqueuse -identique à celle de la bouche-, épaisse, présentant de nombreux replis, sensible aux variations hormonales, et responsable de la lubrification. En dessous, on trouve une couche musculaire et une autre de tissu conjonctif. Le vagin est peu pourvu en terminaisons nerveuses, hormis près de la vulve -donc sa partie la plus sensible.  Il est irrigué de nombreux vaisseaux sanguins. Cette dernière caractéristique en fait une zone privilégiée pour l'administration de médicaments.

Les vicissitudes du vagin.
Avant la puberté, il est étroit, sa paroi est mince. Ainsi un rapport sexuel prématuré peut-il causer des lésions conséquentes. A la puberté, il s'agrandit et prend une position surélevée. D'autres modifications sont induites par l'action des hormones : épaississement de la muqueuse, sécrétion de leucorrhées (pertes blanches naturelles).  La ménopause et la baisse des niveaux hormonaux entraînent une fragilité des tissus, une perte d'élasticité et une lubrification naturelle moindre.

Photo © Jacques Bergaud 
Article © nouvellestentations.com

Aptitudes et maintien


Le vagin se modifie en taille et en forme. Apte à se  contracter comme à se dilater, il enserre le pénis pendant le coït –quelle que soit sa taille-, et supporte le passage du nouveau-né.
Après l'accouchement, il arrive qu'il s'élargisse et perde un peu en élasticité. Des exercices spécifiques peuvent  y remédier.  Le vagin est en effet soutenu par les muscles pubo-coccygiens qui en assurent la fermeté. Ces mêmes muscles servent aussi à retenir la miction. Les exercices de Kegel entretiennent leur tonicité. Pensez-y, car ils permettent des pressions de bon aloi sur le sexe de votre partenaire lors de la pénétration.
Une façon efficace de les identifier : lorsque vous urinez, retenez et reprenez la miction par la simple contraction musculaire. Après ce test de reconnaissance, vous pouvez vous entraîner partout, même au bureau, en toute discrétion.
Plus ludique : introduisez partiellement un godemiché dans votre vagin et retenez-le par les seules contractions des muscles pelviens. A  contrario, enfoncez-le et éjectez-le en mobilisant les mêmes muscles que lorsque vous allez à la selle !
Les boules geisha sont aussi très efficaces pour tonifier les muscles du périnée.

Photo © Jacques Bergaud 
Article © nouvellestentations.com

Fonctions et lubrification


Le vagin a plusieurs fonctions : copulation, voie d'introduction des spermatozoïdes, exploration gynécologique, mise en place de différents traitements médicamenteux et moyens de contraception, évacuation des menstrues et sécrétions provenant du col utérin, passage du bébé et des annexes fœtales lors de l'accouchement…. Donc, il faut en prendre soin.

Quelques informations supplémentaires pour le respecter :
La lubrification du vagin n'est pas l'œuvre de glandes, mais de sécrétions issues du sérum sanguin des vaisseaux qui l'entourent et traversent la paroi par surcroît de pression. En phase d'excitation, les parois s'imprègnent de sang. Un processus (vasocongestion) identique à celui qui se produit dans le pénis en érection.   Contrairement à d'autres mammifères, chez les humains, la lubrification est l'œuvre de la femme. Ces sécrétions facilitent le va-et-vient du pénis, atténuent  l'acidité du milieu vaginal améliorant ainsi la survie des spermatozoïdes. Stress, tabagisme… peuvent nuire à la lubrification.

Mise en garde
Les parois du vagin sont recouvertes d'un liquide. Il peut fluctuer au gré du cycle menstruel et contient des bactéries. Ces lactobacilles ont un rôle protecteur : ils maintiennent un PH acide à l'intérieur du vagin. Ce facteur prévient le développement de maladies, telles les mycoses. La douche vaginale est donc à proscrire. Elle risque de perturber la flore vaginale et de favoriser les infections. Pensez que le vagin est autonettoyant et qu'une simple toilette de la vulve -avec un savon au PH neutre-, pratiquée d'avant en arrière, suffit à l'hygiène féminine.
 
Photo © nouvellestentations.com
Article © nouvellestentations.com

Petits soucis et remèdes


R.A.S.
Pertes inodores, de couleur claire ou laiteuse, absence d'irritation, de brûlure : tout est normal. C'est le moyen pour l'organisme de nettoyer le vagin, de le débarrasser des cellules mortes présentes sur sa paroi. Couleur et importance des sécrétions varient au cours du cycle menstruel et pendant la grossesse.

Alerte !

Pertes abondantes, purulentes, nauséabondes, sensation de démangeaisons et –ou de  douleur…   ce sont généralement les signes d'une infection. Vous voilà rattrapée par les statistiques ! Toute femme subirait ce désagrément au moins une fois dans sa vie. Consultez pour adopter le bon traitement –les causes sont multiples-, et prévenir les complications.

Traitements.
Evitez l'automédication: les erreurs de diagnostic sont courantes et l'emploi d'un traitement inapproprié sera inefficace, voire nuisible.  Selon les cas, le traitement se fait par voie orale ou vaginale.  La paroi vaginale -grâce à ses propriétés d'absorption-, permet l'administration de médicaments. Et parlez-en à votre partenaire !

Quelques règles de base

  • Changer de culotte, collants…  chaque jour. (Un avis personnel : portez des bas et oubliez la culotte.)
  • Eviter les pantalons serrés, cause d’irritation et de candidoses.
  • Renouveler régulièrement tampons ou serviettes hygiéniques lors des règles.
  • Après les selles, s’essuyer de l’avant vers l’arrière. La flore fécale n'est pas la bienvenue vers le vagin !  
  • N'utilisez pas de produits fantaisistes en tant que lubrifiants.
  • Lavez vos "jouets" préférés et ne les partagez pas à tort et à travers !

Photo © nouvellestentations.com
Article © nouvellestentations.com


Articles connexes de Nouvelles Tentations :
Connaître son sexe : la femme

Le clitoris

<<
 
 
 
De la part de :

E-mail de votre ami(e) :

<<
 
AUTRES ARTICLES DE LA RUBRIQUE
 
<<
 
 
Rejoignez-nous sur Twitter
Sélection images et photos sur Tumblr
 
 

Plaisirs sensuels & Plaisirs du sexe
Des vidéos made by Nouvelles Tentations

Cravache et slapper Plaisir solitaire au féminin Le Feeldoe
Le Share Les boules de geishas - 2 Jeux de gode et fellation
Le massage des fesses et du périnée L_olibos - the wood touch video fellation aquatique


Dorcel
 
 
 
Wyylde Le Réseau Social Hum Hum pour Couples & Célibataires
 
 
Nos partenaires
lingerie, sextoys et bijoux intimes :

Chers amis lecteurs
de Nouvelles Tentations,
une information importante :
tous les partenaires de ce site, vendeurs de sex-toys et ou autres accessoires érotiques, vous vendront AU MÊME PRIX, que vous passiez par leur site ou par le nôtre ! De plus, si vous commandez chez eux via notre site en cliquant sur leur bannière, vous contribuerez à faire vivre Nouvelles Tentations, qui est gratuit depuis sa création et entend le rester… Vous récompenserez nos efforts, notre travail et nos investissements.
D’avance, merci !


Dorcel

Les nouvelles érotiques
de
Nouvelles Tentations :

  La flagellation de Forchevreuse un inédit de Marcel Proust !
 
Les guignols bandent un texte inédit de Louis Ferdinand Céline !

  L'Affaire de la Grande Malade une enquête inédite de Sherlock Homes !


Les dossiers

de
Nouvelles Tentations :


  Domination - Soumission
Domination et soumission dans les jeux érotiques

Psychologie de la domination - soumission

lieux et objets de la domination

  Masturbations féminine & masculine
Masturbation féminine

masturbation masculine


 

Art érotique à Paris :
 
Concorde Art Gallery - Galerie Erotique Paris






Érotisme, sexualité et pornographie :


Découvrez notre sélection de sites adultes et coquins pour du sexe gratuit


Sexyloo sexe gratuit amateur


Sexe Gratuit
 

mentions légales | contact | plan du site | amis | partenaires